ACTUALITÉS


  • Contactez-nous

    Mariusz Kielich
    Responsable communication et RP
    tél.: +48 (22) 690 68 95
    mariusz.kielich@ccifp.pl

     

     

    Contact

     

Au vue d’une étude sur les effets de l’interdiction du commerce dominical, le Ministère de l’Entrepreneuriat et des Technologies n’entend pas revenir sur l’interdiction

2019/04/09 Rapports et articles d'opinion 

Le communiqué du Ministère précise que malgré les restrictions concernant le commerce dominical (ouverture des magasins seulement deux dimanches par mois depuis le 1er mars 2018), l'année 2018 a vu les meilleures résultats pour les ventes du commerce de détail sur les dix dernières années.

L’impact de la restriction du commerce dominical sur l’emploi dans le secteur de la distribution a été marginal. Le Ministère indique par ailleurs que l’échelonnement de l’interdiction du commerce dominical sur plusieurs années (en 2019, les magasins sont ouverts un dimanche par mois, l’interdiction totale, sauf quelques dérogations concernant en particulier les périodes avant les fêtes de Noël et de Pâques, est prévus dès le 1er janvier 2020), a permis aussi bien la modification des modèles économiques de la part des entreprises aussi bien que des habitudes des consommateurs. On notera que contrairement aux attentes des autorités polonaises, la mise en œuvre de l’interdiction du commerce dominical n’a pas amélioré la situation des petits commerçants familiaux qui ne sont pas concernés par l’interdiction. En conséquence, le Ministère envisage des mesures réglementaires supplémentaires en vue de renforcer les microentreprises dans le domaine de la distribution. On notera que l’Association polonaise de la distribution et de commerce (POHiD) a critiqué l’interdiction du commerce dominical qui, d’après ses études, n’est soutenue que par la minorité des Polonais (37% environ) et qui nuit surtout aux magasins de taille moyenne (de 100 à 300 mètres-carrés).

Source : Service Économique Régional