ACTUALITÉS


  • Contactez-nous

    Mariusz Kielich
    Responsable communication et RP
    tél.: +48 (22) 690 68 95
    mariusz.kielich@ccifp.pl

     

     

    Contact

     

Le projet de construction de l’Aéroport Central, adopté par le Conseil des Ministres en novembre de l’année passée, est piloté par M. Mikołaj Wild, secrétaire d’Etat au Ministère des Infrastructures

2018/07/07 Rapports et articles d'opinion 

L’Aéroport sera localisé le plus probablement dans la commune de Baranów, à 40 km à l’ouest de Varsovie, bien que le gouvernement prévoie l’achat des terres dans deux localisations potentielles qui feront l’objet d’analyses environnementales, conformément à la législation en vigueur.

L’achat portera sur 66,2 km2 , alors que l’Aéroport sera situé sur environ 35 km2 . Sa construction coûtera environ 31-35 Md PLN (7,3-8,3 Md EUR). Il devrait être opérationnel en 2027. Selon M. Wild l’investissement permettrait d’inclure la Pologne dans le réseau des principales voies aériennes et les Polonais n’auront plus à choisir des hubs aériens occidentaux pour leurs vols long distance. Le parlement a voté une loi spéciale, signée déjà par le Président, qui facilitera la réalisation de cet investissement. Elle définit les principes et les conditions de la préparation, du financement et de la réalisation de l’aéroport Central avec l’infrastructure accompagnante (voies ferrées et routes) et prévoit la création d’une société à but déterminé qui coordonnera l’ensemble des travaux. Les travaux préparatoires dureront jusqu’à la fin de 2019 et la construction de l’Aéroport démarrera en 2020. L’analyse des terrains où sera localisé l’aéroport devrait s’achever en été. Le gouvernement fixera alors, par arrêté, la localisation exacte de l’investissement, et ouvrira ainsi les procédures d’expropriation qui suscitent dès à présent l’inquiétude chez les habitants des terrains concernés. Un référendum communal dans la Commune de Baranów a eu lieu le 17 juin au sujet de l’Aéroport Central. Les habitants de la commune ont massivement voté contre ce projet. Le référendum est toutefois purement consultatif et son résultat peut ne pas être pris en compte par le gouvernement. La participation a atteint 47% (en droit polonais le seuil de 30% doit être atteint pour que le résultat d’une telle consultation soit valide). 82,5% des votants se sont prononcés contre la construction de l’Aéroport Central dans leur commune et 93,9% ont estimé que les conditions d’indemnisation offertes par l’Etat n’étaient pas satisfaisantes. L’ouverture de l’Aéroport Central devrait donner lieu à la fermeture de l’actuel aéroport de Varsovie, mais l’opinion publique, et notamment les Varsoviens, s’opposent à cette fermeture. Selon les dernières informations, le Premier Ministre a fait volte-face en la matière et a déclaré qu’il n’était pas question de fermer l’aéroport d’Okęcie qui pour les habitants de Varsovie jouerait le rôle d’important aéroport complémentaire. En ce sens, tous les candidats au poste de Président de la ville de Varsovie qui se présentent aux élections municipales de l’automne 2018, assurent leur volonté de maintenir le fonctionnement d’Okęcie. Le maintien de l’aéroport actuel d’Okęcie est contesté par le président de la société PPL, M. Szpikowski et par le PDG de la compagnie aérienne LOT. M. Wild, plénipotentiaire du gouvernement pour la construction de l’Aéroport Central a demandé à une société de conseil internationale de réaliser des analyses devant démontrer l’opportunité ou non de maintenir le fonctionnement de l’aéroport de Varsovie.

Source : Service Économique Régional