ACTUALITÉS


  • Contactez-nous

    Mariusz Kielich
    Responsable communication et RP
    tél.: +48 (22) 690 68 95
    mariusz.kielich@ccifp.pl

     

     

    Contact

     

Retrouvez notre résumé des ” Entretiens de Varsovie ”

La cinquième édition des "Entretiens de Varsovie" a eu lieu la semaine dernière - les femmes sont entrées dans le XXIe siècle avec une force nouvelle, mais il y a encore beaucoup à faire.

Analyste / Consultant en Financial Services

Accenture aide ses clients à relever leurs plus grands défis en offrant des services incomparables dans les domaines de la stratégie, du conseil, du digital, des technologies et de la gestion déléguée d’opérations. Nous collaborons avec plus des trois quarts des entreprises du classement Fortune Global 500, et favorisons l'innovation afin d’améliorer le quotidien et les méthodes de travail dans le monde entier. Avec une expertise dans plus de 40 secteurs d’activité et à travers toutes les fonctions de l'entreprise, nous générons des résultats qui transforment les entreprises face aux exigences du nouveau monde numérique.

Chef de Projet Junior trilingue polonais-français-anglais

VALIANS INTERNATIONAL, cabinet de référence en conseil, accompagnant les entreprises étrangères dans leur développement sur la Pologne et l’Europe de l’Est est à la recherche d’un(e) candidat(e) pour le poste suivant : Chef de Projet Junior trilingue polonais-français-anglais.


Ministère de l’énergie a retiré son projet de réduire la « taxe compensatoire »

Suite aux consultations publiques du projet d’amendement de la loi sur les ENR, le Ministère de l’énergie a retiré son projet de réduire la « taxe compensatoire » (pénalités payées par les distributeurs d’électricité en cas de non rachat d’un pourcentage obligatoire de l’énergie verte), dont le montant devait être fonction des prix d’électricité et déterminer ainsi le prix maximal des certificats verts dont bénéficient la plupart des installations ENR existantes et notamment des parcs éoliens on-shore.

Le Ministère de l’énergie a clôturé les consultations de son projet de « Plan National pour l’Energie et le Climat pour la période 2021-2030

Son élaboration est exigée par l’UE et la version définitive du document doit être présentée à la Commission européenne avant la fin de cette année. Le document est homogène avec le projet de « Politique énergétique de la Pologne à l’horizon de 2040 ».

La société australienne Prairie Mining envisageait de creuser dans la région de Lublin une mine de houille « Jan Karski »

La production de charbon pourrait s’y élever à 6,3 M t/an. La mine devait être située auprès de la mine existante Bogdanka, détenue par le groupe public Enea. En octobre 2016, moyennant 2 M EUR, la même société Prairie Mining a racheté au groupe tchèque NWR la société NWR Karbonia – propriétaire de la concession pour la mine Dębieńsko (Silésie), actuellement non exploitée.

La loi sur le gel des prix de l’électricité, votée le 28 décembre dernier et amendée le 21 février de cette année, suite à l’intervention de la Commission européenne qui veillait sur la conformité des régulations au droit communautaire, doit permettre de stabiliser les prix d’électricité au niveau de 2018

Le secteur de l’énergie attendait la publication du texte d’application de cette loi pour savoir comment calculer les montants des compensations qui lui seraient dues. Le 14 mars le projet d’arrêté définissant les principes de calcul des compensations pour les vendeurs d’électricité a été publié.

Le Ministère de l’Entreprenariat et des Technologies a préparé le projet de loi sur les compensations de la hausse des prix d’électricité aux industries à haute consommation d’énergie

Auront droit à ces compensations l’industrie sidérurgique, métallurgique, pétrochimique, chimique et du papier, soit environ 300 entreprises. Le projet prévoit de destiner aux compensations jusqu’à 25% des revenus de l’Etat de la vente des droits à l’émission de CO2 au cours de l’année précédente.

Le Parlement européen a approuvé une révision de la directive gazière qui doit permettre de mieux encadrer le très controversé projet de gazoduc Nord Stream 2

Le texte, approuvé à une large majorité soumet les gazoducs provenant de pays tiers à la législation européenne. Les Etats membres disposent désormais de neuf mois pour transposer cette directive dans leurs législations nationales. Le texte approuvé donne plus de pouvoir à l'exécutif européen.