ACTUALITÉS


  • Contactez-nous

    Mariusz Kielich
    Responsable communication et RP
    tél.: +48 (22) 690 68 95
    mariusz.kielich@ccifp.pl

     

     

    Contact

     

Le président de l’entreprise publique PZU Michal Krupinski est démis de ses fonctions

De façon surprenante, le conseil d'administration de la compagnie PZU, leader polonais de l'assurance avec de ses filiales bancaires de taille (banques Pekao SA et Alior) a décidé de démettre de ses fonctions, avec effet immédiat, le président Michal Krupinski, nommé à ce poste en janvier 2016.

Le Premier ministre confirme que l’adhésion à l’euro n’est pas à l’agenda

Dans le suivi des déclarations de hauts responsable du parti au pouvoir, le Premier ministre Beata Szydło a confirmé que le gouvernement n'a pas de projets d'introduire l'euro. Mme Szydło a indiqué que le maintien de la devise souveraine est "profitable pour l'économie polonaise".

Le ministère des Finances annonce deux réformes visant une meilleure lutte contre la fraude fiscale

Premièrement, la mise en œuvre d'une nouvelle loi sur les jeux de hasard permettra au budget de l'Etat de réaliser, sur 10 ans, des recettes à un niveau de 15 Mds PLN (3,5 Mds €), d'après le ministère. Applicable dès le 1er avril, la mesure devait rapporter encore en 2017 des recettes supplémentaires estimées par le vice-ministre Wieslaw Janczyk à 300 m PLN (69 M€).

Le ministère de la Culture et du Patrimoine national prépare un projet de loi sur la concentration capitalistique dans le secteur des médias

Le ministère de la Culture et du Patrimoine national prépare un projet de loi sur la concentration capitalistique dans le secteur des médias, dont l’objectif est de déterminer la part maximale de contrôle étranger au sein des médias tous supports confondus (presse, radio, télévision et web).

Le gouvernement souhaite poursuivre les travaux sur l’interdiction du commerce dominical

Dans son avis sur le projet de loi proposé par le syndicat "Solidarnosc" (Solidarité), qui a saisi le Parlement d'un projet civique de loi, le Conseil des Ministres fait état de son approbation de principe quant à la nécessité d’une réglementation du commerce dominical.

Salaire moyen en hausse dans le secteur privé

Le salaire mensuel moyen brut dans le secteur privé a augmenté, selon le Bureau des statistiques, de 4% en glissement annuel au mois de février.

Derniers indicateurs macroeconomiques

Les ventes de détail ont augmenté en février de 7,3% en g.a. en prix courants, d'après le Bureau des Statistiques GUS. Il s'agit d'un chiffre inférieur au consensus du marché, qui était de 8,4% en g.a., et au résultat du mois de janvier (+11,4% en g.a.). On notera un net rebond des ventes de carburant (+23,3%), ce qui s'explique d'une part par le fort renchérissement relevé par le GUS en février (+21,2% en g.a.), et d'autre part par la diminution de la zone grise dans ce segment de marché, d'après le ministère des Finances. Les ventes de plusieurs autres catégories de biens et services ont également accusé un taux de croissance significatif : pharmaceutiques et cosmétiques +12,5%, presse et livres +10,2%, vêtements et chaussures +7,3%, meuble, audiovisuel et électroménager +4,8%.

Investir dans les projets d’énergies renouvelables en Europe

Dans le marché des énergies renouvelables, les progrès techniques et l'augmentation de la prévalence des mécanismes d'appels d'offres concurrentiels font baisser les coûts à l'échelle mondiale. Les changements politiques et économiques peuvent bouleverser les projets des énergies renouvelables plus rapidement que jamais. 

La Banque centrale prévoit que le retour de l’inflation sera plus marqué que prévu sans que l’indice des prix à la consommation dépasse la cible d’inflation avant 2019

Dans son Rapport d'inflation du mois de mars, la Banque centrale estime que le taux moyen d'inflation en 2017 sera de 2% (contre –0,6% l'an précédent), soit une révision à la hausse de cet indicateur de 0,7 point par rapport au rapport d'inflation de novembre 2016.

D’après le Président du parti au pouvoir (PiS), la Pologne pourrait adopter l’euro dès lors que son PIB par tête aura atteint 85 % du niveau allemand

Dans une interview accordée à l'un des journaux polonais, Jaroslaw Kaczynski a formulé plusieurs objections à l'idée de l'adoption rapide de la monnaie unique par la Pologne alors que l'opposition parlementaire (Plateforme civique et "Nowoczesna") souhaite relancer le débat public à ce sujet.