ACTUALITÉS


  • Contactez-nous

    Mariusz Kielich
    Responsable communication et RP
    tél.: +48 (22) 690 68 95
    mariusz.kielich@ccifp.pl

     

     

    Contact

     

Les pays de l’UE ont fini par trouver un compromis pour la réforme du transport routier international, malgré des divisions persistantes sur les règles sociales devant s’appliquer aux chauffeurs

Jusqu'au bout les discussions entre ministres des Transports européens ont été marquées par l'opposition entre deux blocs de pays s'accusant de dumping social d'un côté et de protectionnisme déguisé de l'autre, sur fond de forte concurrence dans ce secteur sensible.

L’économie polonaise doit faire face à une hausse importante des prix de l’électricité due à l’augmentation du prix de charbon et du prix du CO2

Toutefois, dans la perspective des élections européennes et parlementaires de 2019, le Ministère de l’énergie fait son possible pour minimiser l’impact de cette hausse sur l’économie polonaise et les ménages.

Le Comité Polonais de l’Energie Electrique (PKEE) a présenté lors de la COP24 son rapport, élaboré en commun avec Ernst&Young Business Advisory, sur la « Contribution du secteur énergétique national à la réalisation de la politique climatique globale »

Il y est fait mention de la baisse de la part du charbon dans la production d’électricité de 98% en 1990 à environ 77% actuellement. L’intensité énergétique de l’économie et les émissions de CO2 ont été réduites de 30% et la Pologne tâche de réformer le secteur charbonnier d’une manière évolutive en assurant la protection sociale des mineurs, ce qui se traduit par le rythme assez lent de la transformation.

Les consultations publiques de la première version du projet de « Politique énergétique de la Pologne jusqu’à 2040 » sont prévues jusqu’au 15 janvier 2019

D’après le projet, les dépenses pour la réalisation de la Politique s’élèveront à 400 Md PLN (93 Md EUR). En 2040, la production d’électricité atteindra 231,8 TWh contre 165 TWh en 2020 et la part du charbon dans le mix électrique tombera à un tiers. Le premier réacteur entrerait en fonction en 2033.

Le Parlement travaille sur le projet d’amendement de la loi sur le soutien à la thermo-modernisation et aux réfections

La nouvelle législation permettra de démarrer le projet pilote de thermo-modernisation de bâtiments et d’échange de sources de chaleur dans 31 villes de moins de 100 000 habitants qui figurent sur la liste WHO des villes les plus polluées.

Pologne risque de ne pas tenir ses engagements de 15% des ENR dans la consommation finale d’énergie en 2020

La NIK reproche aux autorités polonaises une mauvaise politique en matière des ENR, dont la modification à trois reprises de la législation sur l’éolien onshore et le fonctionnement fautif du système de certificats verts dont le prix est tombé de 200 PLN (46,5 EUR) en 2012 à 40 PLN (9,3 EUR) en 2017.

Les collectivités locales doivent faire face à une importante augmentation des prix de la collecte et de la mise en décharge des déchets communaux demandés par les sociétés du secteur

La hausse des prix résulte de l’augmentation des tarifs de l’électricité et des carburants et de l’augmentation des salaires dans l’économie nationale.

26 000 invités du monde entier ont participé à la COP24 tenue à Katowice

A la veille de la conférence les présidents de France, d’Allemagne, du Maroc et de Pérou ont appelé à des actions plus fermes en faveur de la protection du climat en soulignant que les émissions de CO2 avaient augmenté en 2017 après trois ans de stabilisation.

Forte baisse du flux d’IDE en Pologne en 2017

La banque centrale polonaise (NBP) a publié fin décembre 2018 un bilan des transactions d'investissements directs étrangers. Ainsi, la valeur du flux des investissements étrangers directs (IDE) entrant en Pologne en 2017 à 34,7 milliards PLN (environ 8,1 milliards d’euros) s'inscrit en forte baisse par rapport à 2016 (-44%).

Les taux directeurs de la Banque Centrale polonaise (NBP) demeurent inchangés, le taux de référence étant maintenu à 1,50%

Le RPP a décidé de laisser son taux directeur inchangé à son niveau en vigueur depuis le 5 mars 2015. Les taux de dépôt au jour le jour et taux de prêt marginal (Lombard) restent également inchangés à respectivement 0,5% et 2,50%.