ACTUALITÉS


  • Contactez-nous

    Mariusz Kielich
    Responsable communication et RP
    tél.: +48 (22) 690 68 95
    mariusz.kielich@ccifp.pl

     

     

    Contact

     

D’après le Président de la République, lors du prochain référendum sur l’évolution du système politique en Pologne l’une des questions pourrait portait sur l’adoption de l’euro

Le référendum, prévu en 218, en date du vingtième anniversaire de l'entrée en vigueur de la constitution de 1997, concernerait, d'après Andrzej Duda, l'avenir du régime, la séparation des pouvoirs, les rôles du président, du Sejm et du Sénat ainsi que sur "les droits civiques et les libertés qui devraient être accentués".

Le résultat net consolidé du secteur bancaire s’est infléchi au cours des du 1er trimestre

Il s’est établi, selon le régulateur des marchés financiers (KNF), à 2,8 Mds PLN (658 M€ environ) au cours de la période janvier-mars, soit un recul de 11,4% par rapport au T1 2016.

Les taux directeurs demeurent inchangés, le taux de référence de la Banque centrale étant toujours à 1,50%

Le Conseil de la Politique monétaire (RPP) a décidé, le 17 mai, de laisser son taux directeur inchangé à son étiage historique de 1,50% après l'avoir, pour rappel, abaissé de 50 points de base il y a plus de deux ans lors de sa réunion du 5 mars 2015 ; le taux de dépôt au jour le jour et le taux de prêt marginal (Lombard) restent également inchangés à respectivement 0,5% et 2,50%.

Le ministère des Finances se félicite du relèvement de la perspective de la notation de la Pologne par Moody’s

Si Moody's a maintenu les notes respectives de la Pologne à A2 / P-1 pour la dette polonaise de long et court termes, l’agence a relevé la perspective de notation de négative à stable.

Le gouvernement a adopté un projet de loi sur la réforme du régime des huissiers de justice

Le nouveau projet prévoit que les huissiers seront attachés aux circonscriptions des tribunaux qui exerceront une surveillance plus stricte sur leur activité.

Derniers indicateurs macroeconomiques

Repris par le gouvernement, le rapport 2017 de fDi Intelligence fait état d’un fort accroissement des investissements directs en Pologne en 2016 (+75%) pour près de 10 Mds$ plaçant la Pologne au 5e rang des destinations d’investissement. La France serait la 2nde destination d’IDE avec 13 Mds$, en hausse de 54% par rapport à 2015, loin derrière les 34 Mds$ d’investissements au Royaume-Uni. La Hongrie affiche la plus forte croissance des investissements avec une hausse de 79% et un montant de 4,6 Mds$.

En mission en Pologne, le FMI recommande de resserrer la politique fiscale et o que le zloty se rapproche de ses fondamentaux macroéconomiques

Le rapport du FMI constate des bonnes performances de l'économie polonaise en ce moment tout en recommandant une série de mesures afin d'en assurer la pérennité. Selon le FMI, la croissance polonaise demeure robuste (3,6% prévu en 2017) et les risques à court terme sont équilibrés. Pour assurer la pérennité de la croissance, il est toutefois nécessaire que les autorités polonaises effectuent un certain nombre de démarches concernant en particulier le resserrement de la politique fiscale afin de réduire le déficit public de 0,5% tous les ans et arriver à un objectif à moyen terme (MTO) de 1% du déficit structurel au plus tard en 2023, comme le recommande la Commission européenne.

La croissance du PIB polonais au T1 dépasse largement les prévisions et atteint 4,0% en g.a.

Le consensus de marché anticipait une croissance de 3,9% après 2,5% au T4 2016. Il s’agit du plus fort rythme de croissance depuis le T4 2015. En données cvs, la croissance économique s’est donc accélérée de 2,9 à 4,1% en g.a. et atteint 1,0% en g.t. Notons que le GUS a révisé à la baisse certaines données trimestrielles, estimant finalement un recul du PIB de 0,1% au T1 2016, faisant de ce trimestre la première contraction depuis le T4 2012, ce qui illustre plus clairement le ralentissement économique de 2016 qu’initialement publié et explique le fort effet de base grâce auquel la croissance au T1 fut si forte. Le GUS a également publié la valeur du PIB en 2016 : 1.851,2 Mds PLN (435 Mds €).

Le ministère des Finances lance un avertissement aux sociétés pratiquant une optimisation fiscale excessive à l’aide de fonds d’investissement fermés effectuant des transactions d’achat d’obligations au sein du même groupe

En particulier, sont visés les sociétés soumises à l'impôt sur les sociétés cherchant à diminuer leur revenu imposable par le coût des intérêts sur les obligations faisant l'objet de transactions, souvent fictives, réalisées au sein du même groupe par la biais de sociétés-écran, fonds d'investissements et sociétés en commandite spéciale domiciliées à l'étranger (le communiqué du ministère cite l'exemple du Luxembourg).

Le Premier ministre Beata Szydlo a réitéré la réticence du gouvernement à adhérer à la zone euro

Dans une interview pour le journal de Rzeczpospolita, Mme Szydło a réitéré ne pas craindre que la Pologne reste en dehors du centre de prise de décision de l’UE car la zone euro est, selon elle, en pleine crise.